Souvenirs d’une ancienne Miss Halluinoise

Publié le 21 Mar 2016 par Anne / A la une
Souvenirs d’une ancienne Miss Halluinoise

A côté d’une dizaine d’autres candidates, l’Halluinoise Annick Strobbe (à gauche sur la photo) était présente sur la scène de la salle du manège les deux dernières années du concours Miss Halluin, en 1977 et 1978.

Une Miss Halluin, on n’avait pas vu cela depuis 38 ans. Première étape pour espérer atteindre le titre de Miss France, on était alors loin de la manifestation d’envergure telle qu’on la connaît aujourd’hui. « L’évènement n’était pas aussi médiatisé, je n’étais même pas au courant de l’existence d’une Miss Halluin. C’est ma tante qui m’a poussé à participer», confie celle  qui s’est retrouvée inscrite sans vraiment y croire. Une tante bien inspirée, puisque du haut de ses 16 puis 17 ans, Annick Strobbe a atteint les premières marches du podium, terminant deuxième puis première dauphine, avant d’être couronnée Miss Cysoing en 1978.

Sans préparation ni répétition, les jeunes femmes étaient invitées à monter sur scène lors d’une soirée de gala, soumises au regard du jury. « Pour ma première participation, je portais une robe achetée pour le mariage de mon frère. Je m’étais coiffée et maquillée seule, avec mon brushing à la Purdey dans Chapeau melon et bottes de cuir. » Après un défilé en robe, elle ne s’attendait pas à la suite. « On s’est toutes retrouvées un peu surprises lorsque nous avons appris qu’il fallait défiler avec un maillot fourni par le comité Miss France. Mais bon, une fois-là, il était trop tard pour faire demi-tour !», se souvient-elle amusée. « Quand j’ai appris que le concours avait à nouveau lieu à Halluin, c’est comme si un tiroir de souvenirs oubliés s’était ouvert. Un tiroir rempli de beaux souvenirs. »

Elle a ressorti les coupures de presse et photographies de l’époque, et s’est replongée avec émotion dans son passé. « Mon grand-père avait fait un montage dans un cadre avec toutes les photos. Mes parents l’ont accroché au mur du Café de la paix rue Emile-Zola, dont ils étaient tenanciers à l’époque. Ils étaient tous très fiers de moi. » Plus que le concours en lui-même, ce qui l’a le plus marqué, c’est cette fierté de sa famille. « J’encourage les jeunes femmes à participer. Le concours a évolué, et j’imagine qu’elles vivront ce que j’ai vécu puissance 10. Qu’elles en ressortent victorieuses ou pas, peu importe. C’est une expérience qui leur fera de beaux souvenirs plusieurs années plus tard. »

Si vous souhaitez participer au concours Miss Halluin 2016, les inscriptions pour être candidate à l’élection sont toujours d'actualité. Pour se présenter, quelques conditions doivent être respectées : mesurer 1,70 m minimum, être née entre le 1er novembre 1991 et le 1er novembre 1998, être de nationalité française et célibataire sans enfant.

Plus de détails dans les formulaires de candidature à retirer à l’accueil de l’hôtel de ville d’Halluin ou en téléchargement sur la page Facebook de l’évènement Miss Halluin. Les jeunes filles intéressées peuvent également en faire la demande par mail, misshalluin@gmail.com. Une fois remplis, ces formulaires seront à déposer sous enveloppe à l’accueil de l’hôtel de ville d’Halluin.